bandeau

Gestalt


Gestalt : Ce nom difficile à prononcer et à traduire, signe une filiation avec la Gestalt-psychologie et la théorie de la forme.

En allemand, Gestalten signifie « donner forme », « faire émerger ».

Il en résulte qu’une Gestalt peut évoquer une forme structurée, complète et prenant sens.

En Gestalt, méthode de psychothérapie humaniste existentielle et relationnelle, la relation et le contact sont au cœur des leviers essentiels de fonctionnement ou de progression.

La Gestalt soutient tout particulièrement l’autonomie, la responsabilité et la créativité.

Elle met l’accent sur la conscience du processus en cours dans l’ici et maintenant de chaque situation et réhabilite le sensoriel et l’émotionnel, souvent censurés par notre culture.

Elle développe une perspective unifiée et cohérente de l’être humain, avec ses principales dimensions : physique, affective, cognitive, sociale et spirituelle.

Plutôt que de limiter l’individu par une conception individualiste, la Gestalt pose qu’on ne peut faire abstraction de l’environnement dans lequel il se situe. Elle favorise un contact authentique avec les autres, un « ajustement créateur » à l’environnement ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements anachroniques qui poussent à des conduites répétitives. Elle permet le repérage des processus de blocage ou d’interruption, des inhibitions, évitements et illusions persistantes.

Plutôt que d’expliquer les origines de nos difficultés, la Gestalt propose d’expérimenter des pistes de solution.

La construction du sens apparaît à la lumière du « sentir comment », mobilisateur de changement.

Le but de la thérapie est d’élargir le champ de nos possibles, augmenter le sens de la responsabilité et de l’autonomie, réhabiliter le ressenti émotionnel souvent censuré par la culture occidentale et améliorer notre capacité d’adaptation à des êtres ou des environnements différents.

EN PRATIQUE :
Le travail se centrera beaucoup sur les processus utilisés par le patient, dans tous les domaines de sa vie, c’est-à-dire, y compris dans le cadre thérapeutique :

  • Comment le patient prend en compte ses besoins, son environnement
  • Comment l’ajustement qu’il met en place est facteur d’épanouissement ou de frustration, malaise, angoisse, colère…
  • Comment trouver une autre forme d’ajustement, respectueuse de ses besoins et de sa personne, en s’ouvrant à tous les possibles

PAR EXEMPLE :
Si vous rapportez en séance un épisode marquant de votre vie, nous nous intéresserons autant au contenu de ce que vous relatez qu’à la façon dont vous le racontez : comment vous vous positionnez dans votre siège, comment vous respirez, quels gestes vous esquissez….

De même, nous examinerons ce que vous ressentez à l’évocation, dans la séance, de cet épisode.

Je pourrais aussi vous faire part de ce qui se passe pour moi quand je vous écoute.

Cette pratique, a pour but, au travers d’un échange authentique, d’éclairer notre fonctionnement pour nous permettre de retrouver davantage de fluidité dans nos contacts.

Le rythme et la durée d’une thérapie individuelle s’ajustent entre patient et thérapeute.


Je me suis formée à l’Ecole parisienne de gestalt.

Titulaire du certificat de gestalt praticienne, je poursuis ma formation.

Je suis supervisée auprès de gestalt thérapeutes certifiés par l’EPG.

EPG

Rendez-Vous

Horaires

Lundi & Samedi
de 8h00 à 20h00

Teléphone

06 73 50 05 09

E-Mail

ines.aaron.psy@gmail.com

Adresse

42 bd Port Royal 75005 Paris