bandeau

Patients et soignants

Je peux vous accompagner dans l’exploration du vécu de la maladie et des difficultés liées aux contraintes (prise des traitements, effets indésirables, renoncements, changements de comportement) afin de retrouver de la liberté.


Chargée de mission à l’Afdet (l’Association pour le Développement de l’Education Thérapeutique), je suis en contact avec les soignants et les patients depuis plusieurs années.

EPG

J’anime régulièrement des formations à destination des soignants et des patients qui souhaitent développer leurs compétences en éducation thérapeutique et obtenir le certificat validant permettant d’intégrer des programmes.

Grâce à cette expérience, je connais bien les problématiques liées à la maladie chronique.


Maladie chronique

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on parle de maladie chronique dans le cadre d’une affection de longue durée qui évolue avec le temps. En France, on considère qu’environ 20 à 30 % de la population serait atteinte d’une maladie chronique.

Plus ou moins invalidante selon les cas, il peut s’agir de diabète, de maladies cardiaques, de cancer, de séquelles d’accidents vasculaires cérébraux, d’hypertension artérielle, de polyarthrite, de sclérose en plaques, de maladies neurodégénératives (maladie de Parkinson, Alzheimer…), du VIH, et la liste n’est pas exhaustive….

Si les soignants français sont bien formés au traitement de la maladie aigüe, ils sont bien plus démunis face aux maladies chroniques.

En effet, il va s’agir pour le patient, de vivre avec cette pathologie, au quotidien. C’est lui qui va prendre soin de lui-même.

Il s’agit d’un changement de paradigme puisqu’il faut désormais, pour les soignants, prendre en compte les représentations, le mode de vie, le désir, les projets, les contraintes des patients et les accompagner avec expertise sans imposer.

Du côté des patients, on regrette le manque d’écoute des soignants. Par ailleurs, le moment de l’annonce est souvent décrit comme inadapté, pouvant entraver le mécanisme d’acceptation.

Du côté des soignants, on reproche aux patients de ne pas bien suivre les recommandations, de ne pas prendre correctement les traitements et de ne pas suffisamment adopter les bons comportements de santé.


Education thérapeutique du patient

Il s’agit « d’aider les patients à prendre soin d’eux-mêmes en favorisant leur implication dans les actions et les décisions relatives à leur santé » ( Dr Brigitte Sandrin).

L’ETP devrait être intégrée aux soins, comme le préconise la haute autorité de Santé. Ce sont alors toutes les personnes qui interviennent dans le parcours de soin du patient qui adoptent une posture éducative, centrée sur la relation.

Il peut aussi s’agir de programmes d’ETP, autorisés par les agences régionales de santé, portés par des structures de soin (hôpitaux, réseaux, maisons de santé…)

Rendez-Vous

Horaires

Lundi & Samedi
de 8h00 à 20h00

Teléphone

06 73 50 05 09

E-Mail

ines.aaron.psy@gmail.com

Adresse

42 bd Port Royal 75005 Paris